opus yvelines

Excellence

Le concours est ouvert aux pianistes de toutes nationalités.
Les œuvres seront jouées de mémoire.
Règlement
Les épreuves auront lieu le 15 mai et le 16 mai 2017.
Tirage au sort : Tous les candidats seront convoqués à 8h30 le 15 mai.
Il leur sera indiqué le jour et l'horaire de leur passage.
Leur absence est éliminatoire.
La remise des prix aura lieu le 16 mai à l'issue des épreuves.
Dates et horaires d’épreuves susceptibles de changement

Composer un programme d’une durée maximum de 20 minutes comprenant :

  •   3 ou 4 œuvres d’époques et d’esthétiques différentes dont une étude.

Le jury

Les membres du jury, pianistes de renom faisant référence dans le monde de la musique, sont choisis par Anne QUEFFELEC. Ils contribuent par leur renommée, leur compétence et leur intégrité à maintenir le niveau d’excellence de ce concours.

Pour voir la biographie d’un des membres du jury 2017, cliquez sur son nom.

  •  Karoly_MOCSARI

    Karoly MOCSARI
    Président du jury

    Karoly Mocsari a étudié le piano à l’Académie Franz Liszt de Budapest avec Gyögy Nador et la musique de chambre avec Ferenc Rados.

    Il obtint une bourse de la fondation Van Cliburn et part étudier à l’Institut Curtis de Musique de Philadelphie avec Jorge Bolet. Il participe, pendant les mois de juillet1983 et 1984, aux masters classes d’Yvonne Lefébure, à Saint Germain en Laye.

    De 1981 à 1986, il a remporté de nombreux concours internationaux de piano, notamment « Maria Canals » à Barcelone, « Maria Callas » à Athènes, « Van Cliburn » à Montréal, « Arthur Rubinstein » à Tel Aviv, « Franz Liszt »à Budapest.

    Karoli Mocsari a été invité en tant que soliste dans plusieurs pays avec de grands orchestres : l’orchestre britannique Hallé de Manchester, l’orchestre symphonique de Londres, l’English Chamber Orchestra de Londres, l’orchestre de musique de chambre d’Istanbul, l’orchestre symphonique de Nouvelle Zélande, le Berlin Radio Orchestra, le Budapest Festival Orchestra, l’orchestre symphonique de Montréal et l’orchestre symphonique d’Israël.

    Il a travaillé avec de nombreux chefs d’orchestre et des solistes, notamment Barbara Hendricks, Zoltan Kocsis Mstislav Rostropovitch….. et les quartets Auer, Keller et Kakàcs. Il s’est produit en concert dans plus de 30 pays dans les plus grandes salles : à Berlin, à Londres, Zagreb, Mexico, Yokohama, et aussi à Paris, à l’auditorium du Louvre, la salle Gaveau, au théâtre des Champs Elysées…

    Il a participé à des festivals en Europe, Amérique du Nord et du Sud, en Asie et en Afrique du Nord ainsi qu’au « Festival de Musique en mer » sur le Mermoz.

    Il est membre du jury de concours internationaux de piano. Il est aussi conseiller artistique de la « Société Liszt » à Paris.
  •  Chara-IACOVIDOU.jpg

    Chara IACOVIDOU

    Née en Grèce dans une grande famille d'artistes, Chará Iacovidou fait de brillantes études de piano à Athènes, puis à Paris –où elle fit aussi des études de Lettres à la Sorbonne – et aux Etats-Unis. Elle étudie avec Marie-Françoise Bucquet à Paris et reçoit aussi l'enseignement de Leon Fleischer, John Perry ou encore Jean-Claude Pennetier. Elle est par ailleurs une des rares élèves d'Alfred Brendel, rencontre déterminante de sa vie de musicienne.

    Chara Iacovidou se produit en concert en tant que soliste ou en musique de chambre dans plusieurs grandes salles Européennes ainsi qu’en Asie (Viet Nam) et aux Etats-Unis, notamment à New York où elle fait ses débuts à Carnegie Hall. Elle participe à de nombreux festivals en Europe. Elle est invitée en soliste par l’Orchestre National de Grèce, l'Orchestre Philharmonique de Nice, l'Orchestre Symphonique d'Orléans, le Kamerata Orchestra à Athènes, le USC Symphony Orchestra à Los Angeles.

    Lauréate de l'Académie des Arts et des Lettres d'Athènes et de la Fondation Natixis à Paris, Chara Iacovidou a un repertoire qui s’etend de l’époque Baroque au XXIème siècle. Ses enregistrements d’oeuvres pour piano de Schubert, Ravel, Mozart, Haydn et Beethoven parus en France chez Lyrinx, ont été très remarqués par la critique en France et à l’étranger. Chara Iacovidou s’intéresse aussi vivement à la musique contemporaine et participe à plusieurs créations. Elle a enregistré des oeuvres contemporaines de musique de chambre chez Naxos.
  •  Gabriella-TORMA.jpg

    Gabriella TORMA

    Née en Hongrie et formée dans les Conservatoires Nationales de Budapest (Tibor Wehner), à Moscou (Tatiana Nyikolaïeva), Gabriella Torma parachève son perfectionnement auprès d’Yvonne Lefébure à Paris puis accumule de nombreux prix.

    Elle a effectué des tournées en soliste et avec des grands orchestres symphoniques dans les pays de l’Est (Russie, Hongrie, Yougoslavie, Tchécoslovaquie etc. ) mais aussi en France, Allemagne, Belgique, Espagne, Portugal, Etats-Unis et Mexique.

    Gabriella Torma est aussi réputée pour ses récitals « programme à la carte » où le public choisi ses préférences sur les différents « catalogues » comportant chacun une cinquantaine d’oeuvres majeures ou de groupes d’oeuvres.
    Passionnée par la musique de chambre, elle a donné aussi de nombreux concerts avec des partenaires tels, le Quatuor Arpeggione, Isabelle Flory, Mark Drobinsky, William Lewis, Frédérique Added-Lewis, Evgueny Bushkov, Devy Erlih, Michel Strauss, Zoria Chikhmourzaeva, Grigory Zhisline, Laszlo Hadady, Michel Arrignon, Daniel Marillier, Philippe Cuper, Elizabeth Laurence et bien d’autres.

    Gabriella Torma porte un intérêt particulier au rôle que la musique peut avoir pour les malades atteints d’Alzheimer en participant à la recherche dans ce domaine et en offrant chaque année une vingtaine de récitals dans des Hôpitaux parisiens.

    Passionnée également par la pédagogie (titulaire de CA) elle forme des jeunes musiciens non seulement dans son conservatoire mais aussi lors des Académies d’Eté « Musique à Flots » (stage-séjours avec concerts en Normandie) qu’elle a fondée en 2002 au sein de l’association Piano et Compagnie – qu’elle a initié et préside depuis 2001 – qui est un forum très actif destiné aux musiciens tous horizons pour leur perfectionnement « in situ » = sur scène.
  •  Pasca_ESCANDE.jpg

    Pascal ESCANDE

    Après son baccalauréat à l’école Saint-Martin de France à Pontoise, il rencontre la grande pianiste Eliane Richepin, fondatrice de l’Université Musicale Internationale de Paris (UMIP) et du Centre Musical International d’Annecy (CMIA) et décide de faire du piano le viatique pour son chemin de vie. Elle lui confia, très jeune, la direction artistique de la saison parisienne de l’UMIP, puis le Révérend Père Emile Martin, fondateur des Choeurs de Saint-Eustache, le prend comme conseiller artistique au Festival Bach de Mazamet où il fait ses premières armes dans l’organisation d’un festival. En 1998, il reprend le CMIA d’Annecy qu’il transformera en Académie et Festival International, sous la dénomination d’Annecy Classic Festival. 

    Etudes pianistiques sous la férule de son Maître, musicologie à la Sorbonne, cycle d’orgue à Saint-Eustache avec André Fleury, avec ses diplômes instrumentaux en poche et une Maîtrise de Musicologie, il est nommé professeur à l’Institution Notre-Dame de la Compassion à Pontoise où il fonde et dirige la Maîtrise de l’école. Dans le même temps, il devient professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy Pontoise, fonction qu’il assume encore aujourd’hui tout en coordonnant le département clavier.

    Passionné par l’organisation, la découverte et la création, c’est en bâtisseur qu’il entrevoit les années futures et en 1981 il fonde le Festival d’Auvers-sur-Oise qui prend un essor considérable dès sa 10ème année. De Georges Cziffra et Mstislav Rostropovitch à Zoltan Kocsis et Hélène Grimaud ou de Christa Ludwig et Gundula Janowitz à Patricia Petibon et Sabine Devieilhe, les artistes du monde entier considèrent Auvers-sur-Oise comme une halte incontournable dans leur parcours.

    En 1990, le Festival s’engage sur une mission qui deviendra sa véritable identité : la découverte et l’aide à la carrière scénique et discographique des jeunes talents qu’il accueille dans un esprit de résidence. Du Trio Wanderer à Claire Marie Le Guay en passant par Henri Demarquette, Delphine Haidan, Emmanuelle Haïm, Denis Matsuev, les Folies Françoises et Patricia Petibon, Hisako Kawamura, Jean-Frédéric Neuburger, La Maîtrise de Paris, Tristan Pfaff, Sanja Bizjak, Miroslav Kultishev, Luka Okros ou Anastasia Kobekina, un grand nombre de musiciens ont pu réaliser non seulement leur premier CD, mais encore être aidés et soutenus grâce à « DiscAuverS » qui fête sa 27ème année d’existence, tout en confirmant son identité de découvreur de talents dans le paysage musical européen.

    Passionné d’art contemporain, de danse et de théâtre, Pascal Escande est aussi un fervent défenseur de la transversalité. Il invite à chaque édition du Festival un artiste plasticien afin de l’associer à l’évènement et pour donner une vraie place à l’art contemporain dans son département. En 2002, il crée, Piano Campus – Pontoise, Journées Internationales de Piano - qui comprend un nouveau style de concours international de jeunes solistes et décline le piano pendant tout un mois dans la ville et la Communauté d’Agglomération de Cergy-Pontoise, les rues et les musées avec comme principale mission, la gratuité !
     
  •  Emmanuelle-MORIAT.jpg

    Emmanuelle MORIAT

    Emmanuelle Moriat s’initie à la musique dès l’âge de 4 ans. Diplômée du Conservatoire
    Royal de Musique de Bruxelles et du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, elle devient titulaire la même année des Diplômes de Formation Supérieure de piano à l’Unanimité et d’accompagnement / direction de chant. Elle se perfectionne lors de master-classes avec Anne Queffélec, Paul Badura-Skoda, Pavel Gililov, Jean-Claude Pennetier, Akiko Ebi, François-René Duchable et Christian Ivaldi. Emmanuelle Moriat a été récompensée lors de concours nationaux et internationaux.
    Elle se produit régulièrement en soliste et en formation de musique de chambre lors de divers festivals (Jeunes Talents de Loudun, Flâneries Musicales de Reims, concert d’ouverture du Festival de la Lucerne d’Outremer, ….) et a également joué sous la direction de François Boulanger, Jean-Sébastien Béreau, Pierre Roullier et Claude Kesmaeker. Invitée en tant que jurys lors de concours, elle donne également des cours publics.
    Elle apprécie les projets pluridisciplinaires qui lui permettent d’enrichir son répertoire. Elle a ainsi travaillé pour l’atelier de mise en scène lyrique de Mireille Larroche à l’Ecole Normale de Musique de Paris, a participé à diverses productions au Théâtre du Châtelet, avec le choeur de Radio France, s’est associée à Isabelle L.Simon, peintre-sculpteur, avec qui elle a réalisé des expositions-concerts (Ministère des Finances : Musica Terra 2 en 2010, Chemin faisant en 2011, Andale 2013).
    Elle a également a été conseillère musicale lors de la captation du ballet Pinocchio de Melozzi pour la chaîne Mezzo.
    Titulaire du Certificat d’Aptitude, Emmanuelle Moriat aime transmettre sa passion et enseigne actuellement au Conservatoire à Rayonnement Régional de Reims.
    Un enregistrement autour d’oeuvres de Dohnanyi et Rozsa est en cours de parution pour le label K Dream Music.

    http://www.emmanuellemoriat.com

ImprimerE-mail

  • Lauréats

    Voir les lauréats des 
    années précédentes. 

  • Concerts

    Sophie Angot
    Lauréat 2015
    Amateur
    Niveau Concertiste
    2015 

  • Presse & médias

    Retombées presse 
    & Galeries d'images

     

  • Remerciements

    Nos partenaires 
    et amis.

     

Dans un cadre exceptionnel

MAISONS-LAFFITTE (Paris)

Nous remercions nos amis et partenaires

  • 01maisons-laffite
  • 02ile-de-france
  • 03maisons-laffite_2
  • 04CG_yvelines
  • 05lyrinx
  • 06centre-des-monuments-nationaux
  • 07mairie-de-toulouse
  • 08les-amateurs
  • 09pianos-hanlet
  • 10editions-henry-lemoine
  • 11philomuse
  • 12les-musicales-de-Saint-Martin
  • 130chateau_lourmarin
  • 13tremblay
  • 14SG
  • 15ibis
  • 16casino
  • 17SAINT_ONGE
  • 19_conservatoire
  • 20_institut_balassi
  • 21_promusica
  • 22_accueil_musical
  • 23_office_tourisme
  • 24_trophees
  • 25_chopin

L'association opus yvelines

BP 70003
78600 Maisons-Laffitte Cedex
France
 

Plan d'accès : Salle Malesherbes - Maisons-Laffitte



Salle Malesherbes - 78600 Maisons-Laffitte Cedex - FRANCE
Dates - Horaires et Itinéraires

© Crédits photos : Catherine Poincelet - Conception-réalisation : cocojoom
Copyright © 2013 Opus Yvelines